Retour à la page précédente

Élections européennes : Le 26 mai 19

Les députés du Parlement européen sont élus par les citoyens des États membres de l'Union européenne lors des élections européennes.
Les prochaines élections européennes auront lieu le 26 mai 2019 en France.

La France élit 79 députés européens, soit cinq de plus qu’aux élections de 2014. La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (Brexit) entraîne une recomposition du Parlement européen au profit de plusieurs États membres sous-représentés, dont la France.

Les conditions pour être électeur et candidat :

Les électeurs :

Pour pouvoir voter, il faut être Français, être âgé d’au moins 18 ans au plus tard le 25 mai 2019, jouir de ses droits civils et politiques et être inscrit sur les listes électorales.

Il est désormais possible de s'inscrire jusqu'au 31 mars, et de déposer sa demande en ligne sur http://www.demarches.interieur.gouv.fr ou http://www.service-public.fr.
Le dépôt au guichet de la commune ou la transmission des demandes d'inscription à la commune par courrier restent possibles.


Les citoyens européens vivant en France (domicile réel ou résidence continue) peuvent également participer à l’élection des représentants français au Parlement européen. 
Ils doivent être âgés d’au moins 18 ans, jouir de leurs droits civiques en France et dans leur pays d’origine et être inscrits sur une liste électorale complémentaire dans leur commune de résidence. Ils doivent en outre s’engager à ne voter qu’en France. 

Les candidats  : 

Peut se présenter aux élections européennes tout citoyen français ou d’un autre pays membre de l’Union européenne (UE), âgé d’au moins 18 ans et jouissant de ses droits civils et politiques, sous réserve également de ne pas exercer certaines fonctions ou mandats incompatibles. Les citoyens de l’UE autres que Français doivent avoir leur domicile réel ou une résidence continue en France et attester jouir de leur droit d’éligibilité dans leur pays d’origine. Une simple déclaration leur est demandée. Il est interdit aux candidats de présenter simultanément une candidature en France et dans un autre État membre.